"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 21 novembre 2017

L'Essence du Mal de Luca D'Andrea

Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Denoël: un grand merci !

Le résumé de l'éditeur 
:

En 1985, dans les montagnes hostiles du Tyrol du Sud, trois jeunes gens sont retrouvés morts dans la forêt de Bletterbach. Ils ont été littéralement broyés pendant une tempête, leurs corps tellement mutilés que la police n’a pu déterminer à l’époque si le massacre était l'œuvre d’un humain ou d’un animal. 
Cette forêt est depuis la nuit des temps le théâtre de terribles histoires, transmises de génération en génération. 

Trente ans plus tard, Jeremiah Salinger, réalisateur américain de documentaires marié à une femme de la région, entend parler de ce drame et décide de partir à la recherche de la vérité. À Siebenhoch, petite ville des Dolomites où le couple s’est installé, les habitants font tout – parfois de manière menaçante – pour qu’il renonce à son enquête. Comme si, à Bletterbach, une force meurtrière qu’on pensait disparue s’était réveillée.

Avis 

Scénariste de talent, Jeremiah Salinger a connu le succès avec un factual sur les roadies, Road Crew. Aujourd'hui marié à Annelise, il l'a suivie dans son village natal du Sud-Tyrol et y mène une existence plutôt calme, en famille, au milieu des montagnes.

Jusqu'au jour où avec son compagnon de toujours Mike, il décide de réaliser un film sur les services de secours en montagne : une expérience douloureuse où seul, dans la montagne, il doit affronter la Bête.  Traumatisé par ce tournage, Salinger a viscéralement besoin de passer à autre chose : lorsqu'il entend parler de la tempête de 1985 et du drame qui y est lié, il décide de mener son enquête.  Une bien mauvaise idée !

Jeremiah Salinger est plutôt sympathique et sa petite famille l'est tout autant.  De quoi rendre ses aventures d'autant plus captivantes et angoissantes.  Car la montagne est cruelle et les habitants de Siebenhoch plutôt coriaces.  L'idéal pour aiguiser la curiosité de Salinger et son obstination.

L'intrigue est bien bâtie, solide et efficace: elle mêle l'âpreté de la région, les traditions ancestrales et la complexité des sentiments humains.  Le poids du passé et des secrets vient encore alourdir le tout et brouiller les cartes.  Un thriller très réussi !



tous les livres sur Babelio.com

vendredi 17 novembre 2017

L’ombre au tableau de Susan Hill

La présentation de l'éditeur :

Dans l’appartement du vieux professeur d’Oliver, étudiant à Cambridge, on peut admirer un tableau représentant un groupe de Vénitiens masqués faisant la fête pendant le carnaval.

Au cours d’une froide nuit d’hiver, le vieux professeur décide de révéler à son étudiant l’étrange secret de cette peinture envoûtante, qui possède le mystérieux pouvoir de capturer la vie…

Le contempler trop longtemps, c’est jouer avec le feu. Défier les démons invisibles qui s’y cachent, c’est risquer de devenir la prochaine victime de la toile…

Oliver parviendra-t-il à ne pas succomber aux charmes macabres du tableau ?

Avis : 

En visite chez un vieux professeur de Cambridge, Oliver découvre un tableau ancien, une scène de carnaval à Venise.  Dans une étrange confession, le professeur Parmitter lui conte alors l'histoire de cette peinture et sa transmission peu conventionnelle.  De là à penser cet objet maudit...

Sans le vouloir, Oliver entre à son tour en possession du tableau : qu'en sera-t-il de ses funestes pouvoirs ?

Susan Hill nous offre ici un récit court mais envoûtant : autour de cette scène vénitienne, elle souffle le chaud et le froid, créant peu à peu une ambiance macabre. Comme dans La dame en noir ou La main de la nuit, elle s'y entend pour installer une atmosphère angoissante, voire mortifère.

L'histoire de ce tableau jette le trouble, chargée de vengeance et de malédiction.  Un roman délicieusement dérangeant !





Une LC dans le cadre du Challenge Halloween avec Syl

mercredi 15 novembre 2017

Un loup pour l'homme de Brigitte Giraud



-----------------------------------------------

Pour ces matchs de la rentrée littéraire 2017, organisés par PriceMinister, le mot d'ordre est créativité et  originalité.  Une fois n'est pas coutume, un billet un peu différent donc.

La présentation de l'éditeur :


Printemps 1960.

Antoine est appelé pour l’Algérie au moment où Lila, sa toute jeune femme, est enceinte. Il demande à ne pas tenir une arme et se retrouve infirmier à l’hôpital militaire de Sidi-Bel-Abbès. Ce conflit, c’est à travers les récits que lui confient jour après jour les « soldats en pyjama » qu’il en mesure la férocité. Et puis il y a Oscar, amputé d’une jambe et enfermé dans un mutisme têtu, qui l’aimante étrangement. Avec lui, Antoine découvre la véritable raison d’être de sa présence ici : « prendre soin ». Rien ne saura le détourner de ce jeune caporal, qu’il va aider à tout réapprendre et dont il faudra entendre l’aveu. Pas même Lila, venue le rejoindre.

Dans ce roman tout à la fois épique et sensible, Brigitte Giraud raconte la guerre à hauteur d’un « appelé », Antoine, miroir intime d’une génération embarquée dans une histoire qui n’était pas la sienne. Ce faisant, c’est aussi la foi en la fraternité et le désir de sauver les hommes qu’elle met en scène.

 #MRL17 #PriceMinister 



Recherche sorcière désespérément d'Eva Ibbotson

La présentation de l'éditeur :

Arriman le Terrible, grand sorcier du Nord, souhaite prendre épouse. Il convie donc toutes les sorcières de la région à un grand concours afin de choisir la plus maléfique. 

Très vite, la cruelle Mme Olympia se révèle être la concurrente la plus redoutable. Face à elle, Belladonna se dit qu'elle n'a aucune chance avec sa magie trop blanche...

Hélas ! car elle est tombée follement amoureuse d'Arriman et voudrait devenir sa Femme. Mais comment ?

Avis : 

Fatigué, Arriman le Terrible s'ennuie terriblement.  Il rêve d'un successeur mais ne voyant personne venir, il commence à perdre patience.  Pour l'amadouer, son secrétaire lui conseille de fonder une famille : un concours est donc organisé pour désigner la plus terrible sorcière de Todcaster, celle qui pourra épouser le mage noir.  Les candidates ne manquent pas, plus affreuses les unes que les autres, au grand désespoir d'Arriman.

Parmi les prétendantes, la jeune Belladonna craint de ne pas faire le poids: c'est une sorcière blanche et ses actions sont bénéfiques.  Pourtant Arriman lui plaît beaucoup...  Se désintéressant un peu de la compétition, elle recueille Terence Tronch, un jeune orphelin et son ver de terre Rex.  Le petit garçon propose alors de l'aider à s'entraîner, une offre pas tout à fait désespérée.

Avec ce concours pour le moins original, Eva Ibbotson nous offre un joyeux mélange d'humour, de fantastique et de références classiques.  La galerie des sorcières participantes réserve quelques surprises et on comprend les hésitations d'Arriman.  Une aventure entraînante très agréable à suivre !
  


Une LC dans le cadre du Challenge Halloween avec Syl

mardi 14 novembre 2017

Je sais qui tu es d'Yrsa Sigurdardottir

La présentation de l'éditeur :

Garðar et Katrín débarquent à Hesteyri, village perdu des fjords, pour retaper un gite. Excités, ils pensent être seuls. En hiver, les incidents se succèdent ? une vieille femme se pend, une école est saccagée ? et l’aventure tourne au cauchemar. Des pas les suivent, des voix exigent qu’ils partent, un enfant rode… La région est-elle maudite ? Harcelés, ils n’ont plus le choix : il faut fuir ou… mourir.

Avis: 

Partis "retaper" une vieille maison dans l'espoir d'en faire une maison d'hôtes, Katrin, Gardar et leur amie Lif débarquent à Hesteyri, un village des fjords islandais.  Toutes les maisons sont fermées pour l'hiver et les communications sont inexistantes.  Rapidement, les trois amis sont victimes de l'atmosphère qui règne dans le village et en viennent à se demander si quelqu'un ne joue pas avec leurs nerfs.

En ville, de l'autre côté du fjord, Freyr tente de se bâtir une nouvelle vie après la disparition de Benni, son petit garçon.  Psychologue de renom, il prête à l'occasion main forte à la police et il est justement appelé dans une école dont les bâtiments ont été saccagés.

Proposant au lecteur deux scènes qu'a priori rien ne relie, Yrsa Sigurdardottir installe une ambiance angoissante sur les deux fronts.  Des vois, des pas, des apparitions...  les phénomènes inexpliqués se succèdent et créent le malaise.  Les personnages frôlent la folie et le lecteur frissonne.  Un excellent mélange de genres : inattendu et effrayant !





Une lecture pour le Challenge Halloween avec Hilde et Lou





dimanche 12 novembre 2017

Rôti de courge gourmand

Toujours à Poudlard, je reprends cette semaine la recette proposée par Lou : extra !

Ingrédients pour 3/4 personnes :

1/2 courge - 200 g de lard fumé tout frais, à découper en dés - 1 petite barquette de tomates cerises - 1 bel oignon - 4 c à s d'huile d'olive - 80 g de parmesan râpé - Des herbes de provence (pour utilisation généreuse) - 1 feuille de laurier - Quelques grains de poivre noir - 1 pincée de sel 

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 200°C. Mélanger dans un grand plat allant au four les oignons et tomates découpés en petits dés, les lardons, l'huile d'olive, la moitié des herbes et du poivre.
  2. Découper la courge, sans l'éplucher, en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur (jeter les graines).
  3. Les déposer dans le plat sur la garniture, puis saupoudrer avec les herbes restantes et le parmesan. Poivrer puis enfourner pour 25 minutes.






Challenge Nos gourmandises avec Syl

Challenge Halloween de Lou et Hilde

mercredi 8 novembre 2017

Le professeur Acarus Dumdell et ses potions incongrues d'Alessandro Cassa

La présentation de l'éditeur :

Acarus Dumdell, professeur de son état et faiseur de potions aux effets souvent douteux, et son frère, Zacarus, apothicaire de bonbons. Des jumeaux qui sèment le trouble parmi la paisible population de Meadowfield…

C’est ce que raconte la Lady à un journaliste de passage. Cela se passe le 18 juillet 1901. Le vicaire du village a perdu la voix en mangeant trop de bonbons au charbon, la nouveauté de la boutique de Zacarus. Devant prononcer le discours d’ouverture de la 15e cérémonie des thés, le vicaire fait appel à Acarus, le professeur, afin qu’il lui prépare une potion pour retrouver la voix. Pourtant, la manie d’Acarus de substituer les ingrédients et de ne jamais respecter les recettes originales est connue depuis longtemps dans le village, et tout autant les catastrophes qui en ont découlé…

Avis :

Tout commence par quelques scones, une bonne tasse de thé et de croustillantes confidences dans un pub londonien : c'est ainsi qu'un journaliste apprend l'existence du village de Meadowfield et des excentriques jumeaux Acarus et Zacarus Dumbell.  L'un vend des bonbons de sa préparation, l'autre invente des potions.

Hasard ou étourderie, quelques effets secondaires indésirables sont parfois à déplorer auprès des habitants de Meadowfield et cette fois, le vicaire en fait les frais, lui qui justement devait prononcer un discours lors de la cérémonie des thés de Lady Chastewick.  En tentant d'arranger les choses, Zacarus frôle la catastrophe...


En suivant les jumeaux Dumbell, Alessandro Cassa nous entraîne dans le décor pittoresque d'un village de Grande Bretagne, tout en traditions et bonnes manières. Charme et dépaysement garantis. Il y ajoute quelques personnages remarquables, ainsi qu'une gentille touche de fantaisie et un soupçon de mystère.  Il offre ainsi une aventure farfelue et amusante aux jeunes lecteurs qui en réclameront immédiatement la suite.  

Une lecture pour le Challenge Halloween
                             avec Hilde et Lou

dimanche 5 novembre 2017

Gaufres au potiron

L'équipe des Gourmandises se partage cette semaine entre le Québec et Poudlard.  


Je vous propose des gaufres au potiron, à mi-chemin entre ces deux destinations bien tentantes; pour les recettes des copinesvous les retrouverez chez Syl.





Ingrédients

500 g de potiron - œufs - 1/2 l de lait - 300 g de farine - 75 g de sucre - 100 g de beurre - 1/2 sachet de levure - Sel

Préparation

  1. Ôtez l'écorce du potiron, et épépinez le.
  2. Coupez la chair en dés, mettez-la dans une casserole avec 1 grand verre d'eau et du sel; laissez cuire à petit feu pendant 20 min.
  3. Lorsque la chair est cuite (elle doit bien s'écraser avec une fourchette), passez-la dans la passoire pour qu'elle s'égoutte.
  4. Pendant ce temps, préparez la pâte à gaufre :Mettez dans une jatte la farine, le sel, le sucre, le beurre en morceaux, la levure, le rhum (facultatif) et les jaunes d’œuf; mélangez à l'aide d'une spatule.
  5. Faites tiédir le lait, ajoutez-y la purée de potiron, et versez le tout sur le mélange sans cesser de remuer; la préparation doit devenir homogène.
  6. Battez les blancs en neige, puis incorporez-les à la pâte à gaufres. Couvrez et laissez reposer la pâte pendant 1 h.
  7. Faites chauffer le gaufrier, huilez, et faites cuire les gaufres selon votre habitude. Laisser cuire les gaufres 4 à 5 min.






Challenge Nos gourmandises avec Syl

Challenge Halloween de Lou et Hilde

mercredi 1 novembre 2017

La Tanche d'Inge Schilperoord


Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Belfond: un grand merci !

La présentation de l'éditeur :

En cette étouffante journée d'été, Jonathan sort de prison. Dans le bus qui le ramène chez sa mère, il se répète ce que lui a dit le psychologue : ce n'est pas lui qui est mauvais, ce sont ses actes. Et s'il parvient à organiser rigoureusement ses journées, il sera un homme meilleur.

Jonathan se le promet. Il va s'occuper de sa mère asthmatique, retourner travailler à l'usine de poissons, promener le chien, aller à la pêche. Il restera seul, il ne parlera à personne, il va s'occuper les mains, l'esprit, tout faire pour ne pas replonger.

Car il le sait, s'il a été libéré, faute de preuves, le psy a parlé d'un taux de récidive de 80 %. Il ne doit pas se laisser déborder à nouveau. 

Or, dans ce quartier en démolition où vit sa mère, vivent aussi une jeune femme et sa fillette...

Avis :

Libéré faute de preuves, Jonathan sort de prison : sa mère l'attend et il veut être un homme meilleur.  Accusé de pédophilie, il retrouve sa vie tranquille et son quartier promis à la démolition.  Son travail et sa passion pour les poissons lui occupent l'esprit.  Tout comme le ménage et la cuisine, il aime prendre soin de sa mère malade.  Il se concentre également sur des travaux l'aidant à ne pas rechuter.

En se penchant sur ce sujet sensible,  Inge Schilperoord a choisi un exercice difficile mais proche de son métier de psychologue judiciaire.  Elle aborde donc le récit par le volet psychologique, décrivant les efforts pour s'organiser et se reconstruire.  Autour de Jonathan, la pression est forte et le malaise est patent : la chaleur de l'été, la mère malade, la solitude, le quotidien à gérer... 

L'ensemble semble lourd, collant.  Vient alors s'y ajouter la tension du drame toujours possible : cette petite voisine livrée à elle-même, cherchant un peu d'attention et aimant tellement les animaux.

Un livre difficile mais magnétique, à l'ambiance subtilement décrite et à l'angoisse palpable : un joli coup pour un premier roman !




tous les livres sur Babelio.com

lundi 30 octobre 2017

La pyramide oubliée de Christos et Amélie Callot

La présentation de l'éditeur :

Une équipe d’archéologues a découvert un nouveau tombeau en Égypte. Mais toutes les personnes qui se sont aventurées à l’intérieur sont décédées. Monsieur Voltaire part mener son enquête sur place. Il se retrouvera finalement plongé au cœur d’un crime qui s’est passé il y a bien longtemps et dont les acteurs semblent avoir un peu perdu la notion du temps : Isis, Osiris, Anubis… seront ses interlocuteurs pendant de cette très étrange enquête.

Avis : 

Confortablement installé dans son appartement londonien, Monsieur Voltaire se fait lire le Daily Wouaf  tout en croquant de petits os.  C'est ainsi qu'il apprend le décès tragique de Fido Cabochard, un camarade de la Nichebone : en cherchant à percer le mystède d'une pyramide cachée dans la Vallée des Rois, l'enquêteur a trouvé la mort de manière inexpliquée.

Désirant obtenir justice en mémoire de son vieil ami, Monsieur Voltaire embarque pour Louxor et après un voyage éprouvant propose ses services aux archéologues Karilaje et Poil-Raz qui étudient le site.  Le détective choisit donc de se laisser en fermer dans la pyramide, bien décidé à affronter le coupable : fantôme ou momie, peu importe, Monsieur Voltaire ne recule devant rien...

Voici une nouvelle enquête de Monsieur Voltaire, le détective canin qui affronte mystères et phénomènes fantastiques avec un flegme inimitable et un humour caustique.  Il est cette fois plongé dans un décor égyptien et s'apprête à y rencontrer les dieux antiques tout en affrontant des pièges ancestraux.


Alternant texte et illustrations soignées, le récit est plaisant à suivre, relevé par l'incomparable caractère de Monsieur Voltaire qui ne s'en laisse pas conter.  En proposant une première approche de l'Egypte, à partir de 8 ans, ce roman plaira aux jeunes lecteurs curieux et aimant les aventures.






Une lecture pour le Challenge Halloween avec Hilde et Lou

dimanche 29 octobre 2017

Butternut gratiné au fromage de chèvre

L'équipe des Gourmandises assure toujours l'intendance à Poudlard.  

Voici un plat principal de saison, les copines ont préféré les desserts : vous les retrouverez chez Syl.





Ingrédients

Pour 8 portions : 4 œufs - 2 butternuts - 1 dl de crème - 100 g de parmesan râpé - 250 g de fromage de chèvre frais - Poivre - sel

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C. 
  2. Coupez les butternuts en 2, puis épépinez-les. Cuisez-les 1 h au four. 
  3. Retirez la chair des demi-butternuts, mais veillez à laisser un bord de 2 cm de chair. 
  4. Mélangez la chair de butternut, le fromage de chèvre, les œufs, le parmesan, la crème, le poivre et le sel avec les doigts.
  5. Farcissez les butternuts de ce mélange, puis glissez-les 25 min. au four.
  6. Servez accompagné d'une salade.
Mon verdict : le goût est très bon mais associé à la chair de butternut, cela peut sembler un peu trop consistant, papeux comme on dit ici.  Je le referais mais en utilisant l'appareil sur une pâte et en jouant ainsi sur le contraste.







Challenge Nos gourmandises avec Syl

Challenge Halloween de Lou et Hilde

mardi 24 octobre 2017

Je peux me passer de l'aube d'Isabelle Alonso


Lecture en partenariat : merci à Gilles Paris et aux Editions Héloïse d'Ormesson


La présentation de l'éditeur :

Juillet 1939, la guerre d’Espagne est finie. Angel Alcalá Llach, 16 ans, rentre enfin chez lui, après un an au front et quatre mois au camp de Saint-Cyprien. Mais sous Franco, le pays asphyxié n’est plus qu’une prison à ciel ouvert. Angel parviendra-t-il à survivre dans ce monde sans droits, où toute résistance est passible de mort ? C’est pourtant dans les temps les plus sombres que l’on fait les rencontres les plus surprenantes et que, contre toute attente, la vie peut revêtir les couleurs de l’espoir.

Avec une écriture lumineuse et passionnée, Isabelle Alonso dépeint la tragédie sans jamais se départir de son humour. Je peux me passer de l’aube donne la parole aux vaincus qui croient malgré tout en l’avenir.



Avis : 

Espagne, 1939 : Gelín retrouve l'Espagne et l'espoir de revoir les siens.  Engagé dans l'Armée Populaire de la République, il a passé les derniers mois au front et ensuite dans un camp en France.  Parti à peine homme, il aspire à retrouver la chaleur familiale et obtenir le pardon de ses parents.

Il lui faudra beaucoup de patience et de force morale pour voir ses espoirs exaucés.  Et loin s'en faut...  Le pays est exsangue, les libertés bafouées et plus que tout, Sol et Peque, ses frère et soeur, sont élevés dans des principes qui révoltent Gelín.

Par petites touches, dans les gestes les plus simples du quotidien, le jeune persiste dans l'affirmation de ses valeurs et sa recherche de la liberté.

Par histoire personnelle, ce roman m'a immédiatement tentée et beaucoup plu.  Y retrouver les expressions espagnoles qui émaillent le texte d'Isabel Alonso, souriant ou m'interrogeant parfois, a conféré beaucoup de charme à ma lecture, lui donnant une authenticité inestimable.

J'ai aimé en apprendre davantage sur le contexte tragique de la Guerre d'Espagne et j'ai surtout été touchée par la situation lamentable des citoyens, sortant des combats et toujours opprimés.  Physiquement ou mentalement! 

Les efforts que déploie Nena pour faire vivre sa famille; Yayo, le grand-père, perdu dans le passé, pensant offrir une fortune à son petit fils...  autant d'exemples d'une triste réalité qu'Isabel Alonso partage avec émotions et sincérité.

lundi 23 octobre 2017

Le secret du quai 13 d'Eva Ibbotson

Le résumé de l'éditeur :

Dans la gare de King's Cross, sous le quai nº13, existe un tunnel secret qui ne s'ouvre que tous les neuf ans pendant neuf jours. Il relie Londres à une île mystérieuse appelée le Pays des Brumes Soudaines. Aujourd'hui, alors que les portes du tunnel rouvrent enfin, quatre créatures envoyées par le roi et la reine de l'île surgissent dans les rues de Londres : un ogre, un vieux magicien, une fée et une apprentie sorcière. Leur mission ? Retrouver le jeune prince de leur royaume, kidnappé il y a neuf ans par une certaine Mme Trottell... 

Avis:

La gare de Charing Cross abrite quelques secrets, notamment une salle d'attente désaffectée et des fantômes.  On y trouve également un tunnel menant à l'île autrefois appelée Avalon, peuplée de créatures fantastiques et cachée de tous.  Il est possible d'y accéder tous les neufs ans durant neuf jours.

Lors de la dernière ouverture, le prince de l'île encore nourrisson a été kidnappé en profitant de l'inattention de ses nounous.  Depuis lors, il vit à Londres et a grandi sous le nom de Raymond Trottell, ignorant tout de ses origines réelles.

Sur l'île du pays des brumes soudaines, le roi et la reine ont organisé une mission de sauvetage à l'occasion de l'ouverture du tunnel tout proche : ils ont veillé à ce que l'apparence des sauveteurs ne choque pas les humains, ni le jeune prince élevé dans un monde tout à fait différent du sien. 

La petite sorcière Odge voudrait participer à cette équipée et ne recule devant rien pour convaincre les souverains.  Elle sera donc du voyage, avec sa mystérieuse valise.

Voici un joli roman jeunesse, frais et amusant : le récit plaira aux plus jeunes les plongeant dans un environnement familier revisité.  Quelle créature fantastique se cache donc derrière leur institutrice ? Lequel d'entre eux rêvera d'adopter un faiseur de brumes ? 

L'aventure est plaisante à suivre et la lecture se fait plaisir, distrayante à souhait: j'ai adoré retomber en enfance et suivre cette folle équipée en compagnie d'Odge et ses camarades.






Une LC dans le cadre du Challenge Halloween avec Syl

mercredi 18 octobre 2017

La Loterie de Miles Hyman

La présentation de l'éditeur 

Dans un village de la Nouvelle-Angleterre, chaque année, au mois de juin, on organise la Loterie, un rituel immuable, où il est moins question de ce que l'on gagne que de ce que l'on risque de perdre à jamais.

Après Le Dahlia noir, Miles Hyman adapte un nouveau grand classique de la littérature américaine, écrit par sa grand-mère, Shirley Jackson.

Avis 

Ayant apprécié l'an passé l'ambiance de Nous avons toujours vécu au château de Shirley Jackson, je me suis précipitée sur cette BD mettant en cases une nouvelle de l'auteur.  Nous nous retrouvons en Nouvelle Angleterre, à la fin du mois de juin : une journée ensoleillée et calme.  Une loterie se prépare et par petits groupes, les habitants affluent.  Tous se retrouvent devant l'épicerie du village et l'appel commence.

Dans la foule, quelques voix se font entendre : certains remettent en cause le fonctionnement, d'autres parlent de temps anciens.  Quoi qu'il en soit, cette année, la Loterie aura bien lieu...


Sous des dehors anodins et idylliques, Miles Hyman nous entraîne dans un petit village américain pour une journée particulière, celle de la Loterie : chacun est occupé et peu à peu, tous délaissent leurs occupations pour y participer.  Le graphisme doux ajoute encore à l'impression champêtre qui se dégage de l'album et finalement crée le trouble. La tension monte au fil des arrivées, des justifications...  jusqu'à la fin que je vous laisserai découvrir par vous-même.  Une lecture coup de poing !




Ce qu'en dit l'auteur : par ici !

Une lecture pour le Challenge Halloween avec Hilde et Lou

lundi 16 octobre 2017

La pâtisserie Bliss, tome 2 : Une pincée de magie de Kathryn Littlewood

Le résumé de l'éditeur :

Rose est prête à tout pour retrouver le grimoire familial que sa tante a dérobé: elle va jusqu’à la provoquer en duel culinaire à la télévision ! Mais Lily n’a pas l’intention de se laisser faire. Et Rose va devoir trouver un ingrédient magique pour rivaliser avec l’imagination machiavélique de sa tante…


Avis

Rosemary Bliss s'en veut beaucoup depuis que sa tante Lily est parvenue à voler le livre de recettes familial : la ville de Calamity Falls est devenue bien triste sans les pâtisseries magiques et Lily a des rêves démoniaques de grandeur.  Sans parler de Nini, la benjamine des Bliss, qui tient d'étranges discours après avoir mangé un gâteau préparé avec les ingrédients vendus par sa tante.

C'en est trop pour Rosemary : pour récupérer ce fameux livre, elle s'essaye au chantage et se retrouve inscrite dans un grand concours de pâtisserie à Paris. 

La gagnante emportera le grimoire mais Lily est mauvaise joueuse et Rosemary, soutenue par sa famille, devra déployer toute son ingéniosité pour découvrir l'ingrédient magique qui lui permettra de l'emporter : péripéties en tout genre et rebondissements garantis à travers la capitale française!

Revoilà la suite des aventures de la famille Bliss, cherchant à contrecarrer les mauvais plans de la tante Lily : une quête qui les obligera à traverser le monde pour la battre sur son propre terrain, en cuisine.  Chacun des enfants Bliss devra donner le meilleur de lui-même dans cette "chasse au trésor" si particulière, ce qui réserve quelques moments savoureux.  En effet, ils savent se distinguer autrement que par leurs remarquables prénoms.


Au menu de ce second tome: des rencontres étonnantes et parfois mouvementées, des ingrédients pour le moins originaux, des recettes aussi singulières qu'alléchantes...  Tout en faisant la part belle à la famille et à l'amitié.  Une lecture bien plaisante !




Une LC dans le cadre du Challenge Halloween avec Syl

dimanche 15 octobre 2017

Crumble au potiron

En octobre, les sorcières sont en cuisine : au menu pour cette semaine, la cuisine de Poudlard.  Voici un délicieux plat de légumes, un accompagnement idéal en ce moment.                                                                                   


Ingrédients : 1 kg de potiron - 200 g de cantal - 2 oignons - 1 cuillère à soupe de crème fraîche - persil - 150 g de farine complète - 80 g de beurre salé

Préparation

  1. Préchauffez le four (180°C). Épluchez le potiron et coupez-le en gros cubes. Émincez finement les oignons puis disposez-les avec le potiron dans un plat à gratin.
  2. Versez un peu d'eau au fond, et faites cuire au four pendant 35 minutes (à la fin, les cubes de potiron doivent pouvoir être écrasés à la fourchette).
  3. Pendant ce temps, confectionnez les miettes : mélangez du bout des doigts la farine et le beurre et émiettez-y 80g du fromage.
  4. Sortez le plat du four, écrasez le potiron, ajoutez la crème fraîche et le reste du fromage coupé en petits dés. Répartissez les miettes et parsemez de persil haché. Remettez dans le four chaud et laissez cuire 20 minutes jusqu'à ce que la croûte soit bien dorée. Servez chaud.





Challenge Nos gourmandises avec Syl

Challenge Halloween de Lou et Hilde

samedi 14 octobre 2017

Le Club de l'Épouvante d'Ethan Long

Le résumé de l'éditeur :

Savez-vous faire des grimaces ? des gestes effrayants ? des bruits angoissants ?

Pour adhérer au Club de l'Épouvante il faut faire peur et ce n'est pas si facile. Alors quand de petits animaux tout mignons veulent devenir membres, Vladimir le vampire leur claque la porte au nez. Il n'est pas là pour rigoler ! Le Club de l'Épouvante aurait pourtant beaucoup à apprendre de ces candidats très doués et particulièrement motivés…

Avis : 

Au Club de l'Épouvante, Vladimir le vampire finalise l'opération Trouille Bleue : entre monstres, il est temps de répéter gestes, grimaces et bruits terrifiants.  Le bilan n'est pas fameux... 

Aussi, lorsque une charmante lapine vient postuler pour faire partie du Club, Vladimir la reçoit plutôt fraîchement : seuls les monstres peuvent faire peur !

A l'approche d'Halloween, voilà un album parfait : drôle, animé, Les pages sont très vivantes et mêlent de grandes images classiques à des cases qui évoquent plus la bande dessinée.  Les couleurs sombres dominent, sujet oblige mais le tout est sympathique et amusant.  

Tant du côté des monstres que des "gentilles petites bêtes", les personnages sont plaisants, malicieux.  Ils plairont aux jeunes lecteurs qui s'amuseront beaucoup de ce bel album et de ses retournements de situations.



Un album gagné dans le cadre du Challenge Halloween avec Hilde et Lou : merci aux GO et aux éditions Circonflexe.